Je m’appelle Lutz, j’ai été néo-apostolique pendant plus de 30 ans, je suis marié et je vis près de Braunschweig.

Lutz - 30 ans Nouvel Apostolique
Lutz – 30 ans Nouvel Apostolique
Marié, deux enfants, un labrador

Ma vie a été très mouvementée jusqu’à présent. Les détails ne seraient pas ennuyeux, mais iraient trop loin ici. J’ai passé mon enfance et ma jeunesse dans un environnement néo-apostolique, puisque je suis « né dans » cette communauté, comme on dit.

Pendant ma jeunesse, j’allais régulièrement aux services religieux et participais à la plupart des autres activités, croyant également aux revendications exclusives de cette communauté, mais le contentement, la paix intérieure profonde et le repos en Jésus-Christ, n’étaient pas là. Au contraire, j’ai même essayé de créer mes propres visions de la volonté de Dieu et de ses normes pour justifier ma vie pécheresse conforme à la société.

Ce n’est qu’il y a quelques années que je me suis réveillé de mon profond sommeil spirituel…

Ce n’est qu’il y a quelques années que je me suis réveillé de mon profond sommeil spirituel. Dieu m’a fait passer par des situations de vie particulières et m’a secoué pour me réveiller. A travers elle, j’ai connu Dieu. Je me suis converti à Jésus-Christ et suis devenu croyant. À partir de cette situation et par amour pour Jésus, j’ai commencé à poser des questions sur la volonté de Dieu. J’ai commencé à étudier la foi néo-apostolique et à lire la Bible et les écrits théologiques qui s’y rapportent. De nombreuses contradictions sont apparues entre la Parole de Dieu – les Saintes Écritures – et les enseignements des apôtres actuels de l’Église néo-apostolique. J’ai demandé : « Seigneur, montre-moi ton chemin ».

Il a préparé le chemin pour moi en réalisant qu’il n’y a qu’un seul chemin. Le chemin : Jésus-Christ, qui pour nous – même sans péché – a pris sur lui notre culpabilité et l’a portée sur la croix, faisant ainsi le sacrifice pour le pardon de nos péchés. Il a payé pour nous. Quiconque croit en Jésus, se repent, lui demande le pardon de ses péchés, se convertit à lui et le reçoit dans sa vie, fait l’expérience par la foi du pardon de ses péchés, de l’Esprit Saint et donc de la justification devant Dieu. Dieu a réconcilié les hommes avec lui par Jésus-Christ (2. Cor. 5, 18) et il n’y a qu’un seul médiateur : Jésus-Christ (1. Tim. 2, 5)! Vous pouvez en savoir plus sur mon parcours et mon évolution au cours des dernières années dans mon témoignage.

Lutz Jusko